Qu'est-ce que le plan cafétéria ?

  • Icon EN
  • Dutch flag

L’invention du plan cafétéria est assez récente et concerne la politique de rémunération. Ce plan permet de choisir son propre package salarial, d’où l’appellation cafétéria, car les travailleurs peuvent composer leur propre menu de rémunération.

Dans ce cas, le salarié décide en fonction de ce dont il a besoin. Un employé choisira plutôt de l'argent ou des congés supplémentaires comme rémunération lorsqu'un autre attachera plus d'importance à l'épargne retraite. Ce système permet un allègement des pressions sociales et fiscales. Pour les employeurs il faut tenir compte des attentes individuelles tout en s’inscrivant dans une politique de rémunération uniforme et adaptée à l’entreprise.

Nous allons donc aborder dans les moindres détails ce que vous devez savoir sur le plan cafétéria.

L’état actuel en Belgique :

Il n’y a pas encore de cadre légal en Belgique, le système est donc bloqué au niveau juridique. Il faut naviguer dans la réglementation déjà existante afin de mettre en place la rémunération flexible. Afin d’introduire ce système de manière légale, il faut clarifier la terminologie et placer un cadre juridique. De plus, le système n’est pas aussi populaire qu’attendu.

etat-actuel-en-Belgique-plan-cafeteria

Souvent l'employeur découvre qu'il y a plus d'avantage intéressants dans un plan cafétéria qu'il ne le pensait. Un abonnement au fitness, une garde d’enfants, un service à domicile… autant d’avantages qui peuvent parfaitement s’inscrire dans le cadre de votre plan cafétéria. Tous ne sont toutefois pas acceptés sur le plan légal.

Tour d’horizon des couvertures de risques :

  • la couverture de risques (pension, décès, invalidité, hospitalisation, etc.) ;
  • le niveau des garanties ;
  • les formules de placement.

Dans le cadre des plans cafétéria, il faut être particulièrement attentif à l’accessibilité de chaque garantie offerte pour chaque travailleur. Au sein de la même catégorie chaque travailleur doit disposer des mêmes options.

A qui ce plan s’adresse-t-il ?

Selon une étude de Securex, 17 % des travailleurs belges peuvent bénéficier d’un plan cafétéria alors que 71 % des travailleurs souhaiteraient échanger une partie de leur salaire contre d’autres avantages.

Les plans cafétéria sont traditionnellement implémentés dans des grandes entreprises. Pensez par exemple aux banques. Certaines formes de plans cafétéria existent déjà depuis les années 70. Beaucoup de grandes entreprises proposent une rémunération flexible depuis longtemps déjà. Les PME peuvent toutefois aussi opter pour un plan cafétéria. La seule condition est d’avoir une politique salariale de base.

Votre employeur aussi ?tout-employeur-pourrait-le-proposer-plan-cafeteria-3

En principe, tout employeur pourrait le proposer. Malgré l'excellente idée que représente cette solution elle ne connaît que peu de succès en Belgique. En cause : une réticence des employeurs, dû à un surplus d’administration. De même que, d’une certaine manière, le même repas pour tous est plus simple pour le chef, même si cela ne plaît pas forcément à tout le monde.

Mais l’apparition récente de logiciels facilitant la mise en place du plan cafétéria change la donne.

Conclusion :

Le plan cafétéria offre pour l’employeur un package salarial conforme au marché et sans frais supplémentaires. Vos collaborateurs seront satisfaits de la prise en compte de leurs besoins et cela aidera à les fidéliser et augmenter leur productivité. De cette façon, vous pourrez attirer de nouveaux talents et optimiser votre coût salarial.

Pour le travailleur cela représente un package salarial fait sur mesure et adapté à leurs besoins, avec la possibilité d’une évolution avec le temps et surtout la liberté de choisir ce qui lui correspond.

OBTENEZ UN CONSEIL GRATUIT


Alban Gaffori

Ecrit par Alban Gaffori

Alban is a notorious multi-tasker and a pioneer in using digital technologies to reinvent today’s recruitment. Big believer in Smart Recruiting® as a tool to match top talent with the right employers. Privately a fan of mountain biking and hiking, he loves to travel to the four corners of the world.